SWF file not found. Please check the path.

A court terme

Autour du lit

Évitez de vous coucher sur le côté, évitez un lit
trop bas et mou. Préférez la position couchée,
sur le dos, jambes écartées avec un coussin
entre les jambes durant les premiers mois.


Pour sortir, pivotez sur les fesses vers le côté opéré,
jambes tendues, genoux serrés. Assis au bord du lit,
vous vous levez en vous aidant des bras.

Evitez de prendre des bains.


 

Dans la salle de bains


Adaptez un rehausseur sur les toilettes
et faites poser une barre d’appui
pour vous aider à vous relever.
   
Préférez la douche en équipant le sol d’un tapis antidérapant.
Sinon asseyez-vous sur une planche adaptée sur la baignoire.
Surtout, ne vous allongez pas au fond de la baignoire.


 

Pour vous habiller

Pour vous habiller, asseyez-vous le membre opéré tourné vers l’extérieur, en commençant par le côté opéré.
De même pour vous couper les ongles ou vous nettoyer les pieds.
Optez pour des chaussures sans lacet. Ne vous habillez jamais debout en appui sur la jambe opérée. Ne vous penchez pas en avant pour passer les chaussettes ou les bas, utilisez un long chausse-pied.
Sinon, utilisez un tabouret de 20 cm environ pour poser le pied et vous chausser.


 

Dans la maison


Asseyez-vous sur des sièges hauts,
munis d’accoudoirs :
fuyez les fauteuils bas et mous.

Appuyez-vous sur les accoudoirs
pour vous relever.

Pour ramasser un objet, munissez-vous
de pinces pour éviter de vous pencher en avant,
sinon adoptez la position de sécurité :
la jambe opérée allongée en arrière.

Montez et descendez les escaliers en prenant
une canne du côté du membre opéré
et la rampe de l’autre côté. Vous posez le pied
de la jambe non opérée sur la première marche
en montant et en descendant.


 

Dans la voiture


Ne prenez pas le volant avant deux mois.


Dans la voiture, pivotez, les deux jambes serrées pour rentrer ou sortir
de la voiture. Reculez le siège au maximum.


 

A l’extérieur

Efforcez-vous de sortir et de marcher quotidiennement. La marche est la meilleure rééducation. Mais évitez de piétiner.

Ne faites pas de grandes enjambées même pour éviter un obstacle.
Au début, préférez les sols réguliers et plats.

Ne vous encombrez pas de charges lourdes ou de paquets volumineux.

 

Le bricolage et le ménage doivent obéir aux mêmes règles de sécurité que précédemment.

Utilisez des outils à manche long pour éviter de vous pencher.

A long terme

Garder une bonne hygiène de vie. Votre prothèse justifie une surveillance régulière. Faites la surveiller par votre chirurgien.


 

La maladie

La coxarthrose est une affection très fréquente de la hanche, elle consiste en une usure du cartilage articulaire. Elle évolue parfois en quelque mois ou quelque années.
L'indication opératoire dépend essentiellement de la gêne des douleurs et de la boiterie.

1. L'usure du cartilage articulaire

L’usure du cartilage entraîne une raideur et des douleurs par effet de frottement entre l’os de la tête fémorale et le bassin (cotyle).
 

 

2. La fracture du col fémoral

Une mauvaise chute ou un choc exercé sur la hanche peut causer une fracture, le plus souvent au niveau du col du fémur. Cette fracture nécessite la pose d’une prothèse totale de hanche.
 
 
 

3. La hanche dysplasique

Les dysplasies sont des malformations du bassin et/ou du fémur. La hanche est mécaniquement instable et douloureuse.

 

 

  Conclusion

La prothèse de hanche est une excellente opération  chirurgicale qui vous permet d'améliorer très nettement votre qualité de vie.